Napoleon & Empire

De Bonaparte à Napoléon Ier

Demoiselle d'honneur de Caroline Murat, je donne naissance en décembre 1806 à un fils naturel de Napoléon 1er, ce qui révèle à l'Empereur qu'il n'est pas stérile et le pousse à divorcer de Joséphine.

Quiz

Saurez-vous retrouver qui se cache derrière cette définition ? Attention, il y a peut-être un piège
Publicité : Imprimerie BBG

Publicité

Vous êtes intéressé(e) par cet espace publicitaire ? Oui ? Contactez-nous !
Bataille(s) du mois

21 octobre 1805 : Bataille de Trafalgar

La bataille navale de Trafalgar consacre le génie tactique du vice-amiral Horatio Nelson, qui dispose d'une flotte en infériorité numérique mais composée de navires de meilleure qualité et de marins mieux entraînés.

Trafalgar scelle la suprématie britannique sur les mers, qui va rester incontestée jusqu'à la Première Guerre mondiale.

14 octobre 1806 : Batailles d'Iéna et d'Auerstaedt

Ce jour-là, deux batailles jumelles opposent des fractions inégales des armées françaises et prussiennes. La Grande Armée s'impose au cours des deux confrontations, qu'elle soit en supériorité numérique avec Napoléon ou en nette infériorité avec Davout.

La prestigieuse armée prussienne, endormie dans le souvenir de Frédéric le grand, est totalement détruite. Davout réalise à cette occasion son plus brillant fait d'armes.

16 au 19 octobre 1813 : Bataille de Leipzig

La bataille de Leipzig, également appelée "bataille des Nations", la plus grande confrontation des guerres napoléoniennes, voit la Grande Armée (190 000 hommes, dont un corps de Saxons), sous le commandement de l'Empereur Napoleon Ier, affronter une coalition prusso-austro-russo-suédoise presque deux fois plus nombreuse (330 000 hommes), sous les ordres du général Gebhard Leberecht von Blücher, du prince Karl Philipp zu Schwarzenberg et de Jean-Baptiste Jules Bernadotte, prince héritier de Suède.

Les combats font rage durant trois jours aux alentours de Leipzig. La trahison des Saxons, en plein combat, le soir du 18 octobre, scelle le sort de la confrontation. Napoléon subit là sa plus grande défaite. Les pertes, énormes, sont estimées entre 80 000 et 110 000 morts ou blessés au total.

Événements du jour

24 octobre

1801

Le général Leclerc est nommé à la tête de l'expédition de Saint-Domingue, destinée à reconquérir l'île.

1812

Bataille de Maloïaroslavets.

Suivez le site sur les réseaux sociaux
Partager la page sur les réseaux sociaux

Site optimisé pour mobile Imprimer cette page
Haut de page